Breaking News

L’essentiel à savoir pour bien choisir le statut juridique de son entreprise

Pour qu’une entreprise exerce son activité en toute légalité, le choix d’un statut juridique est primordial. Cependant, il n’est pas donné à tout le monde de connaître le statut juridique idéal pour son entreprise. Le choix d’un statut juridique dépend d’un certain nombre d’éléments. Cet article vous en dit plus à ce sujet.

Se lancer seul : quel statut juridique privilégier ?

Le choix d’un statut juridique ne se fait pas sur un coup de tête. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte. En effet, si vous désirez vous lancer seul dans votre projet, vous avez plusieurs possibilités. Vous pouvez opter pour une entreprise individuelle classique ou une entreprise individuelle ultra simplifiée. L’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) ou la SASU (Société par actions simplifiée unipersonnelle) sont aussi d’autres possibilités. Si vous désirez opter pour la SASU, le site info-sasu.com peut vous aider à y voir plus clair.

Se lancer avec des associés : quel est le statut juridique idéal ?

Il est possible que vous ayez envie de vous lancer en groupe. Si vous souhaitez être au moins deux associés pour lancer votre activité, vous êtes contraint de créer une société pluripersonnelle. Pour ce faire, vous pouvez, soit opter pour une Société à responsabilité limitée (SARL), soit pour une Société par actions simplifiée (SAS), une Société en nom collectif (SNC) ou encore une société anonyme (SA).

Se lancer avec son conjoint ou sa conjointe : quel choix opérer ?

Si votre conjoint participe à votre projet de création, vous êtes dans l’obligation de le déclarer comme conjoint associé, conjoint salarié ou conjoint collaborateur. Ici, pour choisir le bon statut, il faudra juste évaluer les avantages et les inconvénients de chacun des statuts. Par ailleurs, avant de vous lancer, posez-vous un certain nombre de questions. Quel rôle opérationnel sera attribué à chacun d’entre vous ? Quel est votre régime matrimonial ? Voilà autant de questions auxquelles il faudra répondre en amont.